L’histoire du Délice

En 1980, au Coeur de l’Ardèche, Jean Michel Faverjon et son épouse Renée, tiennent la pâtisserie nichée dans la grande rue du village de Vernoux en Vivarais.

Jean-Michel, pâtissier de père en fils, imagine un dessert unique et léger à base du fruit emblématique de la région, la châtaigne. Il essaye, il s’acharne, il s’entête, et au fur et à mesure des essais décevants, il avertit Renée que “ce sera son dernier essai aujourd’hui”… Celui-ci s’avère être le bon !

Il est parvenu à créer un biscuit léger, aéré, à base d’amande et garni d’une crème mousseline légère et de la fameuse crème de marron !
Rapidement, un dimanche, ils décident en chœur de proposer en vitrine un seul et unique gâteau : le tout nouveau Délice… Ainsi tous les gourmands du jour n’auront d’autre choix que de goûter la création ! Pari osé et réussi, Le Délice conquit les gourmets…

Chemin faisant, la spécialité séduit non seulement les Vernousains, mais aussi plus largement les Ardéchois, les vacanciers et les résidents secondaires… A Noël, aux mariages, aux anniversaires, dans la valise au retour de vacances… le Délice Ardéchois® s’invite sur la table à toutes les occasions.

En 1995, vue l’ampleur du succès, Jean-Michel et Renée décident de protéger leur recette et ses secrets en déposant le nom à l’INPI. Avant-gardistes encore une fois !!